GENERIQ 2018

du 07 au 10 février 2018

Dans le cadre du partenariat Radio Campus France et le Festival GeNeRiQ, la Radio Campus Besançon a couvert GeNeRiQ sur Besançon.

07/02 au FJT les OIseaux
Samy a rencontré Eddy de Pretto 

08/02 au Bar de l'U
Romain a interviewé The Hook

08/02 à La Rodia
Mathieu et Ulrich se sont posés avec Biffty + Dj Weedim + Angle Mort et Clignotant + Le 77

ITW Biffty

ITW Dj Weedim

ITW Angle Mort & Clignotant

ITW Le 77

09/02 au Scenacle
Amélie et Prune ont rencontré Gengahr. Gengahr, une indie pop à la sauce anglaise, mais pas seulement !
Après quelques jours passés dans la capitale Bourguignonne, Gengahr a pu succomber au comté, morbier et pains locaux mais est surtout venu faire bouger la foule et partager ses bonnes ondes. Gengahr, groupe entre riffs entraînants, voix maîtrisée et énergie de fer. Retour sur ce concert !
20h tapantes, les sièges du Scènacle trouvent petit à petit preneur. La présence du public de tout âge illustre la volonté du festival GéNériQ d'être un festival éclectique au cœur des villes qui sait ravir petits et grands. Un festival musical itinérant qui vient à la rencontre des festivaliers, et qui s'empare de lieux improbables.
Durant une heure, le groupe londonien aura passé en revue les titres cultes de son premier album « A Dream Outide » sortit en 2015 ainsi que les titres « Before Sunrise » et « Where Wildness Grows » qui sortiront le 9 mars prochain. Gengahr, c'est l'alliance parfaite d'une indie pop anglaise marquée et de sonorités empruntées à d'autres styles et pays. À travers leur musique, ils transmettent honnêteté et sentiments sincères.
Comment réalisez-vous vos clips ? Quelle différence y a-t-il entre l'album « A Dream Outside » et celui qui va sortir prochainement ? La scène anglaise vous inspire-t-elle ? Entretien avec Félix, chanteur du groupe.

10/02 à La Rodia
RCB était en direct de 18h à 20h. Plateau animé par Prune, Amélie et Claire, avec à la technique Chloé et à la com Clémence.

ITW Jean-Michel Blais
Allier la musique classique à d'autres styles, est-ce possible ? C'est le credo de Jean-Michel Blais. Il prend le parti-pris de ne pas suivre un chemin classique en formation et « vide son journal intime musical ». En effet, selon lui, il a un trop-plein d'émotions, de sensations, de mots, à faire surgir, et c'est du bout des doigts qu'il y arrive le mieux. Un homme au piano qui réussit à faire aimer cet instrument au plus hipster de tes cousins, à ton grand-père ou petite voisine. Refusant les carcans de la musique classique, il montre qu'on peut faire danser ses doigts sur un piano sans être un vieux ripou !
Jean-Michel Blais, une approche décomplexée de la musique classique. En prime le bel accent canadien... On est fan de Jean-Michel Blais on vous dit !

ITW Concrete Knives

ITW Matias Agayo

Type d'action: 
Lecteur Audio